Stage de récupération de points : quand faut-il s’y résoudre ?

Le stage de sensibilisation routière permet de récupérer des points sur son permis de conduire, mais ne devient intéressant qu’au-delà d’un certain nombre de points perdus…

Le stage est peu utile si vous avez perdu moins de 4 points

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière vous donne la possibilité de récupérer 4 points sur le permis de conduire sans attendre la récupération automatique, et sans possibilité de dépasser la limite maximale des 12 points. Dès lors, recourir au stage de récupération ne devient vraiment intéressant pour vous qu’à partir du moment où vous avez déjà perdu plus de trois points… De même, si vous possédez 6 à 8 points et qu’une récupération automatique de points additionnels est prévue d’ici quelques semaines, mieux vaut juste attendre en conduisant prudemment.

Passez le stage au plus vite si vous avez perdu plus de la moitié des points !

En revanche, dès qu’un conducteur passe en dessous de la barre des 6 points, le stage de sensibilisation devient une alternative séduisante face à la récupération automatique. D’autant qu’il suffit de tenir son téléphone en conduisant pour perdre trois points et repousser la date de récupération des points précédemment perdus ! Il est donc préférable de débourser une somme modeste pour le stage plutôt que de risquer une invalidation de six à douze mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *