Les premiers secours, un nouveau volet du permis de conduire

Depuis sa création, le permis de conduire évolue. À partir du 1er janvier 2018, de nouvelles questions portant sur les premiers secours sont intégrées à l’examen pratique. Elles s’ajoutent aux questions de vérifications intérieures ou extérieures et de sécurité routière. Le point sur cette nouveauté.

Notions de premiers secours : un bonus lors de l’examen pratique

Apporter les premiers secours sur la route pourrait sauver de nombreuses vies. C’est en faisant ce constat que l’État a décidé de sensibiliser les candidats au permis de conduire sur les premiers secours. Ainsi, un arrêt du 18 octobre 2017 prévoit que les candidats doivent répondre à une question portant sur les notions de premiers secours pendant l’épreuve pratique. Cette question n’est pas éliminatoire : en y répondant correctement, le candidat peut gagner un point en bonus.

Quelles questions peuvent être posées ?

Ce volet sur les premiers secours est constitué de 100 questions autour des fondamentaux « protéger, alerter et secourir ». Plus précisément, celles-ci peuvent porter sur :

  • l’alerte des secours ;
  • les premiers soins à apporter ;
  • le déplacement de la victime ;
  • l’arrêt respiratoire et l’arrêt cardiaque ;
  • l’hémorragie ;
  • l’utilisation du défibrillateur automatisé externe (DAE)…

Vers une formation obligatoire aux premiers secours ?

Cette question reste théorique et le candidat n’a aucun geste à effectuer. Elle constitue un premier pas vers la sensibilisation des conducteurs aux premiers secours. Si la formation obligatoire aux premiers secours dans le cadre du passage du permis de conduire a été évoquée, elle n’est pas encore d’actualité. C’est l’école de conduite qui se chargera de former les candidats à cette problématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *