Faut-il faire appel à un avocat pour récupérer son permis de conduire suspendu ?

En cas de suspension administrative ou d’annulation judiciaire d’un permis de conduire pour cause médicale ou à la suite d’une infraction au Code de la route, il est possible de faire appel à un avocat spécialisé dans le droit routier pour contester la décision du préfet ou du juge.

Contester une suspension administrative

Tout conducteur peut contester une suspension administrative du permis de conduire pour cause médicale ou à la suite d’une infraction routière. Mais il est recommandé d’effectuer un recours gracieux devant le préfet avant d’envisager une action en justice auprès du tribunal administratif, qui doit rester la solution de dernier recours. Pour vous accompagner dans la procédure, les conseils d’un avocat spécialisé dans le permis de conduire seront précieux.

Contester une annulation judiciaire

Si le permis de conduire a été annulé par le tribunal correctionnel suite à une grave infraction au Code la route, le conducteur dispose d’un délai de 10 jours pour faire appel du jugement. Dans ce cas, le recours à un avocat du droit routier est indispensable pour monter le dossier au plus vite. L’avocat contacté pourra au choix demander l’annulation de la peine pour vice de procédure, ou faire valoir des circonstances atténuantes ou des raisons professionnelles pour réduire le délai durant lequel il n’est pas possible de repasser le permis de conduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *